Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cluny, Alberta

Imprimer

Je suis né plusieurs fois. Ceci n'a rien à voir avec la réincarnation. Je veux dire que je suis né plus d'une fois au cours de cette vie. Cluny, Alberta fut l'un de mes lieux de naissance. Un esprit joyeux y voit spontanément le prétexte de célébrer plusieurs fois à chaque année ses anniversaires... Ce qui ne serait pas être totalement clu_2_98DE22383.JPGà côté de la plaque. Or, les naissances dont je me souviens le plus clairement n'ont pas été les plus faciles, les moins douloureuses, les moins difficiles.

Cette belle tête gothique provient de Notre-Dame de Paris, elle se trouve au Musée Cluny. Le personnage qui la portait fut décapité à la Révolution. Je me dis que si ma tête correspondait exactement à l'image que je me fais d'elle, je ressemblerais à ceci.

Commentaires

  • ah marc, vous savez comment elles ont été sauvegardées ?
    à l'époque de la révolution ces têtes ont été effectivement décapitées, et vendues avec toutes les autres comme pierres, au rabais.
    un entrepreneur un peu croyant s'en était ému, les avait rachetées sans nulle intention de construire avec, et les a enterrées dans son jardin.
    bien des décennies plus tard, les travaux entrepris aux abords de Cluny les ont révélées... et elles sont depuis au musée.

    si ça ce n'est pas une renaissance !

  • @ Leyla : Tête plantée sur laquelle pousse un roseau pensant. Merci de ces précisions. Les renaissances sont souvent de belles périodes historiques. C'est souvent le meilleur ou ce qui mérite le plus d'intérêt qui renaît, comme à la Renaissance. Parfois aussi, rarement, c'est le plus bête qui renaît.

    J'aurais tout aussi bien pu écrire dans ce billet que ma vie est un effort de mettre au monde un homme. Marqué par des événements et des rencontres. Et des lieux...

  • Je vous savais 'Marc ' et je vous vois 'Pierre' :) Dans l' intervalle entêté, la douceur de ce visage gothique m'a rendue perplexe....Est elle à l'image d'un lieu d'origine, souffle de pureté ou est elle aboutissement de votre mise au monde , lente mais inouïe ?

  • @ Violette : Je trouve que la question est bien posée. Cependant je ne sais quelle réponse choisir. Toutes les deux vraies. C'est-à-dire qu'il y a quelque chose de moi déjà là. Mais il y à aussi dans cette figure de pierre, l'être en moi qui n'y sera jamais. Mais vers lequel je chemine comme vers l'avenir, comme à rebours tout autant. C'est clair ?

  • Oui , Marc . Et Cela me plaît bien .

  • Belle douceur que cette tête (j'aimerais dire visage) gothique... Heureusement que vous n'avez pas choisi une tête romane d'apôtre, figurant sur un tympan d'église vous auriez été impitoyablement martellé à la révolution. Martel en tête et votre tête en tel . Qu'est ce qui chemine comme vers l'avenir, comme à rebours tout autant ? La douceur, ou ce léger pli soucieux au niveau des yeux ?
    (vous avez le droit de prendre mille fois votre joker, la question étant un brin indiscrète ;-)

  • Les têtes romanes on ne se contentait pas de les couper ? Il fallait les marteller aussi ? Ouille ! Ayoye ! (C'est l'équivalent gothique). Vous avez remarqué le pli soucieux, c'est bien ce que je vois aussi. La douceur, oui ; j'aurais dit la concentration, le calme. C'est la partie cheminement de l'identification bien sûr.

  • Dieu (? ) sait ce que réserve le cheminement (sur les plis de nos visages , je veux dire)
    J'espère que le cheminement est tel le fer à repasser à soigner le pli soucieux jusqu'à l'expression de sérénité absolu (attention, pas l'expression lisse) mais vous me comprenez.
    Mais est ce que cela se soigne un pli soucieux ? Est ce un faux pli ? ou un vrai pli ?
    Avoye ! très bel équivalent gothique ... je le ressortirai en cas de d'extrême douleur ;-) ça me parait plus digne que "ouille" .
    La douceur évidemment (mais sans fer à repasser) devrait remonter d'elle même, si la vie n'est pas trop injuste. Vous avez remarqué: Il y a des visages de vieillards qui ont de pures douceurs d'enfant
    Et puis à propos des têtes romanes , on les coupait , on les brûlait et seules celles des tympans d'église étaient martellées à la révolution, (tête du Christ, des anges, surtout, et des apôtres) et quand les têtes ne se laissaient pas aisément casser , on martellait les mains,et seuls les anges en réchappaient...
    ... evidemment ;-)

  • @ Frasby : Arriver à un âge mûr sans un pli, sans une ride ? La peau juste froissée comme celle d'un fruit oublié sur le comptoir. Ce n'est pas ce que je souhaite évidemment. Sur un visage d'homme qui n'est pas mort jeune, qui a vraiment vécu, aimé, souffert, les plis soucieux sont des récompenses.

    Je déplore le fait que la beauté soit saccagée. Je me sens obligé de tenter de comprendre pourquoi les gens décident de casser, de brûler, de décapiter ce qui avait contribué à assurer la cohésion du monde de leurs ancêtres. Quels abus les ont poussé jusque-là ? Il n'est pas difficile de comprendre qu'il n'y a pas de révolution sans un renversement des signes. Mais les signes sont innocents. Mais les enfants sont innocents quel que soit leur bagage génétique ; la plupart des gens sont innocents. Les anges sont innocents. Quelques-uns furent préservés. Quelques-uns se sont cachés à temps. Quelques-uns se sont envolés, juste assez haut pendant un certain temps.

  • Décidément, que de têtes coupées à la Révolution : de chair ou de pierre.
    KAPUTT !

  • Une belle page de b.d. ça. Le roi, Kaputt ! La reine, Kaputt ! Le prince, Kaputt ! Les nobles, Kaputt ! Les prêtres, Kaputt ! Les statues, Kaputt ! Les gens qui nous énervent, Kaputt ! Les différents, Kaputt ! Les petits, Kaputt ! Les moyens et les gros aussi, Kaputt ! Oh, et puis tiens, moi aussi tant qu'à y être, Kaputt !

    Merci kl loth.

    Et tous continuent de courir, comme des poules sans leur tête !

  • Le monde entier Kaputt: l'apocalypse? Oh la la!... Mais Dieu s'ennuierait trop: ce n'est pas possible:o) Pas encore, c'est trop tôt!!! Et si on essayait la lenteur, au lieu de courir?

    http://mercilavie.hautetfort.com/et-si-on-essayait-la-lenteur/

    Et pourquoi pas " la décroissance" comme le suggère Moukmouk :
    http://pohenegamouk.free.fr/

    Et prenons garde à notre tête:)

  • Désolée les liens ne fonctionnent pas... J'apprends toute seule, je ne maitrise pas du tout...

  • Le rouge de la Révolution viré à la teinte "caput mortum"…

  • @ Lydie : Voici. Tes liens sont corrigés. Les parenthèses étaient inutiles. Je les ai enlevées.

  • @Lydie, Marc : Merci pour ce lien ...Gardons la tête sur les épaules ;-) (les notres ou celles des autres ( pourvu que : pas kaputt !)

  • @ Frasby : Avoir « la tête sur les épaules... » est une expression ici qui signifie qu'une personne pense bien, est raisonnable, est sérieuse. Pas kaputt.

Les commentaires sont fermés.