Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

San Francisco

Imprimer
779px-Ggb_by_night.jpg

Il y a 160 ans, presque la moitié de la population de San Francisco était francophone (française en fait). Il y avait quatre quotidiens publiés en français. C'était alors une ville d'aventuriers. De chercheurs d'or.

L'Amérique fut bien longtemps rêvée. Pour ceux qui rêvaient déjà ici, on peut parler des cauchemars qui durent des siècles.

San Francisco me réconcilie-t-elle avec ce que l'Amérique est devenue ? Parfois, tout simplement, le rêve, des uns et des autres, c'est l'apparition dans la vie chaotique, d'une séquence ordonnée, calmée, où personne, ni soi, ni les anges, ni les démons, n'est vaincu, n'est vainqueur. Je veux dire que cet endroit n'est pas non plus un réveil brutal.

Les commentaires sont fermés.