Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Rimouski

    Imprimer

    rimouski,rTiens... Depuis dix mois qu'il est au fond du sac à dos. Le petit cœur rouge qui s'allume et qui s'éteint sur un clic. De la taille d'une cerise. Parmi les stylos, la monnaie, d'autres petits objets épars qui s'accumulent là comme par enchantement et dont je fais la découverte de temps en temps.

    Dans ma main, voici la chose. Je l'observe, la colle contre mon oreille, comme si elle pouvait murmurer un mot de plus que ceux que j'ai entendus quand elle me fut donné, voici c'est pour toi, c'est un coeur et un porte-clef ; car tu ouvres les coeurs... 

    C'est une borne. Merci. Ce sont les mots qui montent en ce moment du fond de mon propre cœur.

    Car aujourd'hui j'avais grand besoin de comprendre la signification d'une limite qui n'est pas un obstacle. Toute la journée j'ai été celui qui se croyait trop petit pour la vie grande, trop étroit pour la vie vaste, trop sombre, une tache sur la lumière.

    J'apprends. C'est long. À devenir. Celui. Qui. Sans cesser de vouloir. N'es-PÈRE rien.

  • Anticosti

    Imprimer

    a,nobel 2011,tranströmer

     

    Je suis las de tous ceux qui viennent avec des mots, des mots mais pas de langage

     

    Je partis pour l'île recouverte de neige.

     

    L'indomptable n'a pas de mots.

    Ses pages blanches s'étalent dans tous les sens !

    Je tombe sur les traces des pattes d'un cerf dans la neige.

    Pas de mots, mais un langage.

     

     

    Tomas Tranströmer, mars 1979

     

    photo : Robert Deschênes

  • Tripoli

    Imprimer

    Prophètes. cohortes de voyants

    Le feu depuis longtemps était tombé sur terre

    Vous chevauchiez dans la douleur les signes des cendres

    En cherchant au sein d'elle un chemin de retour.

    Cahier, 1975