Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Calico skies

Imprimer

8498058_2A5Es.jpeg

Le livre ouvert contient les Notes sur la mélodie des choses de Rilke. Si je lève le regard, je plonge dans le ciel jaune, ocre et vert de la fin du jour.

Il va neiger la nuit prochaine c'est certain. J'ai l'estomac noué. Les articulations des épaules et des genoux sont pleines de souvenirs. C'est bavard en moi où se tient une assemblée générale sans fin.

Oh. Ô. Ommm... Passent les outardes devant le rideau de scène. Le monde entre par la fenêtre ouverte. Hivers arabes. Élections congolaises. Pingreries occidentales. Défaites des démocraties. Peurs et replis partout.

Puis il y a toi. Ton regard tendre posé sur moi, ma main sur ton épaule.

 

 

 

Commentaires

  • "Peurs et replis partout" (presque... ;-)

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=DYjQtPE1QE4#!

  • Merci. J'avais entendu, distraitement Pauline Croze à la radio. Voici qu'elle existe. Mais surtout merci pour l'ouverture, l'abandon, la simplicité. Il y a comme une leçon.

  • Défaites, peurs et replis partout, nous disent-ILS. Opposons-leur notre vigilance et notre faim d'Autre Chose.
    Et pourquoi pas ces sortes de prières qu'on n'adresse pas aux dieux mais directement aux hommes, elles auront peut-être plus de chance d'être exaucées...
    Beau texte riche de son économie.

  • Les prières qu'on adresse aux hommes... Comme c'est difficile d'être raisonnable dans nos prières ! À ceux que j'aime je demande de vivre mieux, longtemps, d'être heureux, d'aider Dieu (admettons qu'il existe) à faire en sorte que la conscience ne soit pas (une) peine perdue. Merci Jean pour votre visite et votre commentaire ici. J'écris beaucoup moins que je voudrais écrire ces temps-ci. Je me sens happé par des tâches parallèles - pas désagréables. Je continue de lire vos pages, d'autres pages aussi - ici et là. J'écris pour maintenir le lien.

Les commentaires sont fermés.