Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Station Sojan-Monseigneur - banlieue de C.

Imprimer

train,coaticook,banlieue

C'est là que tu as enfin réussi à t'extraire du parcours étouffant. C'est en descendant sur ce quai que tu as décidé de ne plus retourner dans l'enfer quotidien. Et tu as arrêté de reprendre soir et matin le circuit où sévissait la prétention, l'indifférence et la manvaise humeur. La chape de plomb de la haine de soi et de tous. Dans ce train-train des aspérités et de l'intimidation, les portes se sont enfin ouvertes. Tu es sorti ! Tu es sorti du tunnel des conversations à sens unique. Même silencieux, témoin-voyageur dans le même wagon, tu avais le sentiment d'offrir une tribune à la pensée inachevée et tonitruante. Au savoir (qui ne sait pas qu'il ne sait pas) dangereux. Et tu avais honte. Tu constates que ce n'est pas facile de retrouver la mélodie en soi. L'air libre. La liberté. Y parvenir, cela dure le temps d'une gestation, puisque chacun a pour tâche de se mettre au monde.

Les commentaires sont fermés.