Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Séville

Imprimer

Départ pour Séville. Avec une petite valise car nous prévoyons y dormir. « C'est la véritable destination de ton voyage », disait la petite voix de mon esprit, celle qui m'avait empêché de dormir la nuit précédent notre départ. J'imaginais le pire. J'imaginais le meilleur. Et le samedi matin, l'œil bouffi et les sinus en feu, je prenais quand même le train. / Séville. La vieille ville. On devra d'abord s'y perdre c'est certain. Son développement, au fil des ans et des constructions, où aucune logique urbanistique n'a présidé à son organisation, sinon le bien-être des passants, la discrétion des maisons protégées des regards, la protection également de la chaleur et des intempéries, son développement est organique, comme celui d'une forêt. Ou d'une main ouverte...

Les commentaires sont fermés.