Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Charlotte - 43

Imprimer

LQSR

Les questions sans rêponse.

C'est une chambre plus ou moins grande de ton château. Pas vraiment terrifiante ou mystérieuse. Pas sombre. Pas verrouillée. Mais une porte dans un couloir que tu ne fréquentes pas tous les matins ; une porte fermée. Une pièce assez grande derrière. Probablement en désordre. Tu n'es pas obligée d'y mettre de l'ordre. Tu déposes là les grands accidents, les tragédies de l'humanité, la souffrance des enfants, des bêtes, la disparition des forêts et des lacs. Les choses qui auraient pu te rendre heureuse et qui ne sont jamais passées, les chances incompréhensibles que tu as eues aussi. Par exemple suite aux imprudences que tu as commises ou que tu aurais pu commettre. Ta vie sauve. D'innombrable si, si, si... Le grand cahier (c'est une image, car quand tu auras quinze ans il n'y aurra vraisemblablement plus de cahier, un fichier alors dans la mémoire de ton ordinateur). L'album photos (un fichier encore une fois - non pas des photos souvenirs. Mais des images que tu ne t'accordes pas le droit d'effacer. Sans raison. Sans raison, c est important).

Une porte facile à ouvrir. Facile à fermer. Tu es libre d'entrer et de sortir. Une pièce éclairée. Qui pourrait l'être, car à chaque fois que tu y entreras elle te serrera le cœur. Laisse la fenêtre ouverte.

Ne va jamais t'y enfermer. 

Laisse-la s'empoussiérer. Ne cherche pas ce qui est disparu. Les questions sans réponses se fréquentent, se déplacent et voyagent comme des objets en pèlerinage. Elles peuvent donc sortir, partir ou changer d'idée. 

LQSR.

Charlotte.

Tu peux parfois en sortir une, la montrer aux autres pièces du château. Pour vérifier si elle peut entrer en amitié avec elles. Comme un meuble que tu déplacerais ou pour lequel tu chercherais une autre fonction. Le plus souvent elles auront l'air de baignoires dans un salon, de divans dans une cuisine. Mais tu peux essayer. 

Je veux dire, ma petite fille, que LQSR sont des énigmes. Elles peuvent le rester. Tu réponds comme Œdipe au Sphinx : « l'homme » (la femme ou l'humanité), à chaque fois et c'est suffisant. Tu peux passer. Tu peux continuer.

Les commentaires sont fermés.