Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

espace vital

  • Chennai (Madras)

    Imprimer

    800px-Santhome_beach_by_LMB.jpg
    Une amie revient d'un long séjour en Inde et me raconte que là-bas, jamais, jamais, jamais durant ses déplacements elle n'a traversé un endroit où elle ne voyait plus d'êtres humains. J'ai frissonné en l'écoutant. L'Inde m'attire. Un continent de dépaysement et de familiarité. Là-bas m'attire, comme un lien amical. Mais je suis agoraphobe. Même dehors. Tous les êtres humains me sollicitent. Mon incapacité à leur répondre m'accable. Voilà sans doute pourquoi je suis né dans cette marge au nord de l'Amérique où il suffit de tourner le dos à quelqu'un pour se retrouver devant le vide.
    (Vide peuplé d'arbres, d'oiseaux, de nuages et de la nostalgie paradoxale d'une terre vraiment habitée).