Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

joie

  • Carthage

    Imprimer

    c,carthage,didon,joieJ'ai grandi dans la mer et la pauvreté m'a été fastueuse, puis, j'ai perdu la mer, tous les luxes alors m'ont paru gris, la misère intolérable. Depuis j'attends. J'attends les navires du retour, la maison des eaux, le jour limpide. Je patiente, je suis poli de toutes mes forces. On me voit passer dans de belles rues savantes, j'admire les paysages, j'applaudis comme tout le monde, je donne la main, ce n'est pas moi qui parle. On me loue, je rêve un peu, on m'offense, je m'étonne à peine. Puis j'oublie et souris à qui m'outrage, ou je salue trop courtoisement celui que j'aime. Que faire si je n'ai de mémoire que pour une seule image ? On me somme enfin de dire qui je suis. « Rien encore, rien encore... »

    Albert Camus, La mer au plus près, Journal de bord. 1953

  • Ramallah

    Imprimer

    dsc00074[1].jpgPour me souvenir également que la joie « venait toujours après la peine ».

     

     

    » Quand Jacques sur le divan s'est mis à sangloter, lui, cet homme si intelligent, volontiers sarcastique, dupe de rien et surtout pas de lui-même, j'ai su qu'enfin nous avions atteint quoi ? mieux que le vrai : le lieu caché de la détresse. » J.-B. Pontalis, Fenêtres

    Et puisque nous mentionnons le divan, c'est à Ramallah qu'eut lieu en 2005 le concert inoubliable Divan - Barenboïm. 

     

    932916,property=imageData,v=1[1].jpg

    Joyeux Noël.