Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

roman

  • Charlotte - 48

    Imprimer

    Couleurs.

    Je viens de terminer la lecture de L'incolore Tsukiru Tazaki et ses années de pèlerinage d'un romancier japonais que je découvre, Haruki Murakami. Ce roman sera-t-il encore disponible dans quinze ans ? Je pense que oui. Tu devrais pouvoir le trouver si tu le cherches.

    Je lis encore des romans de façon régulière. Au moins un par semaine. Les bons me renseignent et m'aident à vivre. Dans celui-ci la leçon de vie est de celles qui sautent aux yeux. Que nous admettons cependant avec le plus de difficulté : tout ce qui touche l'humain est complexe.roman,lqsr,amitié

    Tsukuru Tazani fait partie d'un groupe de cinq amis inséparables. Trois garçons, deux filles qui vivent à Nagoya. Adolescents, leur cercle est sans faille et ils sont heureux. Tsukuru part étudier à l'université de Tokyo tandis que ses amis restent dans la ville de leur enfance. Il revient à Nagoya le plus souvent possible et le cercle se reforme à chaque fois avec bonheur.

    Au cours de sa deuxième année d'études, un jour, les autres lui signifient qu'ils ne veulent plus le voir. Jamais. Sans explication.

    Ensuite il vivra comme s'il était mort. Impeccable. Intouchable. Immuable. Ce n'est que dix-sept ans plus tard qu'il entreprendra le bref pèlerinage auprès des anciens amis pour obtenir des réponses à ses questions.

    ...

    Charlotte, comme tu as dû t'en apercevoir, quand tu te poses une question au sujet du comportement de quelqu'un, cela mène souvent à une réponse qui elle mène invariablement à une autre question et ainsi de suite. Se laisser happer par ce genre d'enquête peut nous immobiliser, peut freiner notre élan aussi sûrement que le refus de l'aborder.

    Mais à chaque jour il faut vivre comme si nous savions, comme si nous avions compris, tout en sachant que nous ne savons pas grand chose. Que nous ne savons peut-être même rien.

    Tu as raison de faire confiance à ceux que tu aimes. Mais cette confiance que tu leur accordes est une arme dont ils peuvent se servir contre toi. Plus la confiance est grande, plus profonde sera la blessure évidemment.

    Le plus grand défi de toute vie humaine est de faire de cette blessure d'amitié ou d'amour le plus beau secteur de son jardin. Paisible, fertile et accueillant.